blog i69

pense-bête, contre la perte de données de mes sites favoris...

Windows - Optimiser son SSD

Jeudi 05 février 2015 - Aucun commentaire

Activer l’AHCI dans le BIOS avant l’installation du système.

Acheter du MLC (ou SLC pour les plus riches)
Il y a globalement trois types de mémoire flash sur le marché actuellement :
SLC (Single Level Cell) : chaque cellule peut stocker un seul bit – meilleures performances, prix (très) élevé (haut-de-gamme et serveurs), supporte environ 100’000 cycles d’écriture/effacement ;
MLC (Multi Level Cell) : chaque cellule peut stocker plusieurs bits (le plus souvent, 2 bits) - (très) bonnes performances, prix moyen à élevé (grand public, les plus courants), supporte environ 10’000 cycles d’écriture/effacement ;
TLC (Triple Level Cell) : variante du MLC où chaque cellule peut stocker 3 bits – performances correctes, prix faible à moyen (entrée de gamme, « low cost »), supporte environ 1’000 cycles d’écriture/effacement.

Les meilleurs SSD sur le marché sont ceux embarquant de la mémoire de type SLC, mais ce sont aussi les plus chers, par la force des choses.
Les MLC, quant à eux, sont les plus présents sur le marché des particuliers et représentent un excellent compromis ! Inutile de dire que je ne recommande pas particulièrement les SSD fonctionnant avec des mémoires TLC…
Utiliser Windows 7 ou ultérieur.

Vous pouvez vérifier l’activation du TRIM comme suit :

Ouvrez une console en tant qu’administrateur ;
Entrez la commande « fsutil behavior query DisableDeleteNotify » ;
Si la ligne « DisableDeleteNotify = 0″ s’affiche, c’est que le TRIM est activé.

Désactivez le "Prefetch" :
Regedit :
HKEY_LOCAL_MACHINE \ SYSTEM \ CurrentControlSet \ Control \ Session Manager \ Memory Management \ PrefetchParameters
EnablePrefetcher : 0
Allez dans "C:\WINDOWS\Prefetch" et effacez le contenu du dossier.

Désactivez le "Superfetch" :
Allez dans votre panneau de configuration et passez le en mode avancé, repérez "Outils d'administration", puis une fois la liste des outils affichés, choisissez "Services".
Repérez le service "Superfetch" et double cliquez dessus.
Passez le "Type de démarrage" en "Désactivez" et arrêtez le service si nécessaire.


Désactivez la défragmentation du disque :
Clique droit sur l’icône de votre SSD dans l'explorateur Windows puis "Propriétés".
Allez dans l'onglet "Outils" puis choisissez "Défragmenter maintenant...".
Désactivez ensuite la planification automatique de la défragmentation.


Désactivez la Veille :
Si vous n'utilisez pas la veille, la désactiver vous fera gagner autant de Go sur votre SSD que vous avez de mémoire.
Pour se faire tapez "cmd" dans le menu Windows et démarrez le programme en mode Administrateur.
Entez alors "powercfg -h off".


Désactivez l'indexation :
Cliquez droit sur votre SSD puis propriétés, décochez "Autoriser l'indexation du contenu des fichiers de ce lecteur en plus des propriétés de fichier".


Passez le swap sur un disque dur (si vous en avez un) :
Pour passez le swap sur un disque dur, faites un clique droit sur "Mon ordinateur" puis choisissez "Paramètres systèmes avancés" puis appuyez sur "Paramètres" de la catégorie "Performances".
Allez dans l'onglet "Avancé" puis cliquez sur "Modifier".
Enfin décochez la "Gestion automatique du fichier d'échanger pour les lecteurs" et mettez en surbrillance votre SSD.
Choisissez "Aucun fichier d'échange" et cliquez sur Définir.
Ensuite, choisissez votre disque dur et cochez "Taille gérée par le système" puis "Définir".
Relancez votre ordinateur et supprimez le pagefile.sys à la racine de votre SSD.


Ouvrez une console en tant qu’administrateur ;
Entrez la commande « fsutil behavior set disablelastaccess 1″ ;
Validez et redémarrez l’ordinateur.

Tags de l'article : ,